Écrire | Se connecter

Accueil / Voyages / Chili & Bolivie / Santiago, CHILI

 

Santiago, CHILI

Sur le chemin de Santiago {JPEG}
Sur le chemin de Santiago

Dimanche 08 Septembre 2002, Santiago.

Rue de Santiago {JPEG}
Rue de Santiago

Après une longue nuit de transports, nous y arrivons enfin !

Nous et les transports, c’est toute une histoire ! Il s’en est fallu de peu pour qu’on se retrouve à Santiago de Compostelle ! Heureusement, le personnel de l’aéroport de Madrid est vigilent.

Dimanche, à 08h27, nous posons les pieds à l’aéroport, prenons le bus et pénétrons enfin à Santiago de Chile.

Nous étions prévenus ! Le Chili n’a rien de dépaysant. Il présente un développement similaire au nôtre.

Celà dit, on ne s’attendait pas du tout à celà. L’architecture est certe belle, mais l’absence de rénovation depuis probablement plusieurs décennies ne la met pas en valeur. De même, les couleurs autrefois chatoyantes des maisons, mais aujourd’hui passées, laissent une impression de désolation.

Ajoutez à celà une imposante masse poussièreuse dans des rues perpendiculaires très larges, s’enfonçant à perte de vue, sans personne pour les emprunter, et vous vous trouvez immergé dans un film digne des plus grands Far West.

Tel est tout du moins notre première impression !

Très pratique et plutôt confortable pour nous autres français, le métro nous amène où bon nous semble. Il est d’ailleurs français si on en croit le bon vieux "Guide du routard", guide que nous avons par ailleurs omis d’emporter avec nous ! Deux ans auparavant, on oubliait celui de Malaisie sur des marches quelconques et finissions la traversée de ce pays sans ce dernier. Nous ferons donc de même pour le Chili.
Est-ce le manque de confiance dans ce guide qui nous amène à ces situations ?
Toujours est-il qu’il est moins aisé de découvrir une ville, et qui plus est, une capitale lorsqu’on est dépourvu de ces livres bien pratiques.

Ayant pris soin de noter quelques adresses où loger, il ne nous est pas difficile, dans cette ville bien organisée et munie de transports publics efficients, de trouver un logement.

Cireur de chaussures sur Santiago {JPEG}
Cireur de chaussures sur Santiago

Petite déception toutefois, quand on se remémore la qualité irréprochable des logements asiatiques, de trouver une chambre plutôt sale. La propreté ne semble pas être une priorité dans la ville. Souhaitons qu’on ne doive pas généraliser la situation à tout le pays et à son pays voisin.

Le plus dur, probablement la douche froide alors que la ville sort de son hiver et que la température oscille entre -2°C et 15°C. Ceci expliquerait toutefois que les chiliens rechignent à prendre une serpillère, à laver du linge qui ne sècherait probablement pas. Tout ceci n’est, bien entendu, que pure supposition.

Si la ville de Santiago se présente agréable, le plus surprenant, c’est sans contestation possible la gentillesse de sa population. Chacun prend ici plaisir à vous apporter les renseignements escomptés. Et tout ceci, d’une manière parfaitement altruiste.

Seule la présence importante des policiers laisserait présager que la ville n’est pas si calme qu’elle n’y paraît...

Lundi 09 Septembre 2002, Santiago.

Seconde impression sur Santiago qui précède un départ matinal pour San Pedro de Atacama. La ville a repris ses activités. Et finalement, le calme et l’apparence désertique de dimanche ne reflète qu’une habitude hebdomadiare mais en rien le quotidien. Il est à peine 07h30 et déjà, les rues s’activent, les cafés se remplissent, les cireurs de chaussures sont à la tâche...

Nous aurons le plaisir de nous attarder sur ces détails dans un mois, lors de notre retour bolivien... Pour l’heure, un bus nous permettra de rallier la ville nordique de San Pedro de Atacama.

Selon toute vraisemblance, la ville se présentera très touristique puisqu’elle offre jusqu’à Uyuni des sols d’une extrême beauté.

Sur le chemin, les paysages se succèdent, se font plus désertiques au fur et à mesure de notre avancée. Au loin, l’océan Pacifique se montre agité...

En route vers le Nord {JPEG}
En route vers le Nord
On approche de San Pedro de Atacama {JPEG}
On approche de San Pedro de Atacama

La suite : San Pedro de Atacama, CHILI


Publié le lundi 9 septembre 2002, par Eric Cuziat

 


RSS 2.0 | Crédits : Spip - Mootools
{(#TITRE|supprimer_numero|strtolower|strtr{àâäáîïíôöóùûüéèêëçñ,aaaaiiiooouuueeeecn_}|replace{[^a-z0-9_:~\\\/\-],_})}
 

X

 

X

Contact

Contributeurs

Contacter le gestionnaire du site


Envoyer un message
Envoyer un message